Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2016 1 18 /07 /juillet /2016 18:37
Course des refuges
Course des refuges

5 Mougonnais de la section (Pascal T - Nos deux Laurent B - Freddy et Frédérique B) au départ de cette course 100% haute montagne et la formation d’une équipe deux–sévrienne au sympathique chalet Peyrannère à Cauterets avec Mathieu D, Mathieu Bonneau de Montaillon, Erwan et Sylvain, sans compter nos supportrices Isa qui est venue jusqu’à Gaube nous soutenir ainsi que les familles de Laurent Berton et de Pascal Thibaudeau.

Deux courses :

Le 53 kms avec 3055 m de dénivelé - Départ à 6 h pour Laurent Berton - Pascal T – Erwan - Sylvain et Mathieu Bonneau.

Le 40 kms avec 2300 m de dénivelé - Départ à 7 h pour Laurent Blais - Freddy et Frédérique B – Mathieu D.

Au départ, peu imaginaient encore le tracé et donc la difficulté de la course, sauf ceux qui y avaient randonné.

Sur le 53 kms les barrières horaires étaient très serrées et ont laissé de nombreux déçus. Laurent B a bifurqué aux Oulettes sur le 40 kms, tandis qu’ Erwan et Sylvain pourtant affutés ont été obligés de redescendre au pont d’Espagne depuis le Marcadau, disqualifiés eux, à trois minutes près ! Pas de veine mais l’exigence du parcours a surpris tout le monde et en Deux-Sèvres nous ne sommes pas tellement préparés à ce type de terrain. Seuls, Pascal pourtant blessé et Mathieu Bonneau ont terminé cette difficile épreuve.

Sur le 40kms, pas de barrière horaire, donc moins de stress mais le même terrain, parsemé de grosses « caillasses » rendant la course compliquée voire parfois impossible avec un risque accru de chute en descente, des passages en névés et des ascensions qui vous piquaient d’autant plus les cuisses que l’altitude rendait le souffle court. Bref une vigilance de tout instant et une fatigue qui s’installe très vite.

En lisant cela certains vont se demander ce qu’on est allés faire dans cette galère !

Et bien tous ceux qui n’ont pas fait cette course sous un ciel d’un bleu incroyable, n’ont pas pu admirer la grande beauté des paysages qui se sont offerts à nous : des lacs d’un bleu intense, des lacs gelés, une vue magnifique sur le glacier du Vignemale, de jolis refuges et une ambiance vraiment très chaleureuse grâce à la foule de randonneurs tout au long du parcours qui n’a cessé de multiplier ses encouragements jusqu’à la fin.

Au total, un grand moment de bonheur pour tous malgré la difficulté et un excellent week-end !

53 km :

Mathieu Bonneau : 10 h 12 min 44 s

Pascal T. : 11 h 31 min 26 s

40 km :

Frédérique B. : 7 h 15 min 39 s

Freddy B. : 7 h 56 min 07 s

Laurent Berton : 8 h 13 min 57 s

Laurent Blay : 9 h 18 min 23 s

Partager cet article

Repost 0
Published by Footing Mougon
commenter cet article

commentaires