Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 18:39
Une fois de plus Fabian s'est illustré dans une course de "OUF" en Dordogne. Découvrez son récit :
Je vous fais part de ma participation à mon 2ème trail hivernal “Le Grand Brassac” en Dordogne qui s’est déroulé le 02 et 03 février. C’est un trail de 44 Kms en 2 étapes, 1 étape nocturne avec un départ à 19h le samedi soir pour 22 Kms et 800 D+ et 1 étape de jour le lendemain matin à 9h30 pour la même distance et 800 D+ soit 44Kms et 1600 D+ (cf photos). Les conditions climatiques étaient difficiles avec du froid et humidité. Le terrain était également très difficile avec de la boue tout le long du parcours ainsi que des “coups de cul” tout le temps comme dirait Kolia, copain d’aventure avec qui j’ai participé. Le parcours n’offre pas beaucoup de répit et un passage particulièrement difficile à ROCHEREUIL où vous devez attaquer des falaises en rappel avec des cordes et monter à la force des bras car le terrain était très gras et glissant. Lorsque vous arriviez à sortir de cet enfer (2 étapes de cordes. A la 2ème, tu pleures),  il vous restait la partie de la course la plus difficile pour les 8 kms restants.
C’est un trail très difficile qui sollicite beaucoup physiquement et mentalement puisqu’il y a 1/3 des trailers qui abandonnent. Ils ne “remettent pas le couvert” le lendemain matin pour la plupart parce qu’ils savent exactement ce qu’ils vont vivre.
Je termine 60ème à l’issue des 2 étapes sur 388 participants au départ (43ème à la 1ère étape en 2h27 et 102èmes à la 2ème en 2h46 soit 5h14 au total : plus de jus à partir du 15ème à la 2ème étape car j’ai dépensé trop d’énergie dans les falaises. Les cuisses ont beaucoup trop compensé les biceps que je n’avais pas aux cordes et je perd malheureusement des places. Dommage ! le top 30 m’aurait fait plaisir). Une préparation spécifique s’impose pour cette course, nous verrons l’année prochaine.
Trail de renom difficile, à vivre pour aller au bout de soi même et extraordinaire de par l’esprit trail et l’entraide qui y règnent (dans les falaises, on se prêtait mains fortes pour grimper). Débutant s’abstenir.
Repos maintenant pour moi avant d’attaquer notre trail local du Val d’Egray.
 
A+
http://www.gipsaventure.fr/wp-content/uploads/2012/09/ParcoursET.jpg

 

Et pour la Coupe du Monde des Coureurs Mougonnais : 12 points - 2 points de handicap du 1er = 10 points

Voir le classement 2013 dela CMCM

Partager cet article

Repost 0
Published by Footing Mougon - dans Comptes rendus de courses
commenter cet article

commentaires