Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 11:55

Finalement ce mtin personne n'a pris le départ pour les chemins du mellois. Nous sommes donc 14 devant la Poste à prendre le départ sous la houlette de Titi. Quelques centaines de mètres après le départ Katia nous quitte pour emprunter la route alors que Titi nous embranche sur le chemin boueux.

Là je fais une petite aparté lourde de sens pour la suite du déroulement de la matinée : hier soir j'avais préparé deux paires de chaussures, mes runnings "route" et mes "trails". Je choisis de ne pas faire la reco des chemins du mellois, donc, avec l'expérience de ces dernières semaines, je me dis : "je vais courir à Mougon, où ce sont des coureurs de pacotille qui ne salissent pas leurs chaussures." Je prends donc mes chaussures de route.

Malheureusement, c'est aujourd'hui que Titi a choisi de nous faire emprunter tous les pires sentiers boueux du coin. A tel point qu'Olivier prendra même un bain de pieds dans le Lambon pour un petit décrassage de ses chaussures. Dans le groupe, Samuel est en pleurs depuis des kilomètres ayant choisi de tester ses trails neuves ce matin : celles-ci ressemblent vite à de vieilles graules usagées. Fredo râle contre celui qui a eu la funeste idée de passer par de telles chemins ressemblant plus à des torrents qu'à des sentiers.

Nous parcourons finalement en 2h08, 18 km (source Openrunner : visualiser le parcours) ou 20 km (source du GPS de Samuel). Le GPS de Samuel doit être un GPS d'artisan qui fait 18 et vous compte 20 (normalement là je devrais me faire quelques ennemis au sein de la section)

Conclusion : mes chaussures de trail à la maison sont toujours aussi propres, par contre mes chaussures de route sont "crados". Mais notre bon président Titi s'est gentiment proposé pour assurer le nettoyage de nos chaussures (voir avec lui pour les modalités, sachant que dans l'idéal, il faudrait qu'elles soient propres et sèches pour mercredi soir...)

Heureusement cette matinée se termine très agréablement grâce à Olivier M. qui fête son anniversaire (il est Vétéran 1 + 2 ans : les présents ce matin connaissent la réponse exacte) avec Bière et gâteaux. Merci à lui d'avoir clos de cette manière si sympathique, une sortie si funeste à la blancheur de nos chaussures.

Pour prouver la véracités de mes propos je livre à la postérité la vision horrifique des mes si jolis chaussures et mes chaussettes blanches :

Reservoir-images-0341.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Footing-Mougon - dans Vie de la section
commenter cet article

commentaires